Comment réussir son bilan de compétences en 6 étapes ?

Le bilan de compétences est un dispositif d’accompagnement qui permet au salarié de faire une rétrospective de sa vie professionnelle et personnelle afin de dégager des compétences et savoir-faire qui lui seront utiles pour son avenir professionnel. Le bilan de compétences est utile et très prisé : les demandes de financement ont explosé en 2021 enregistrant une hausse de plus 63% en un an. Cette démarche constitue un réel enjeu pour le salarié ou le demandeur d’emploi : analyse des compétences, des aptitudes, des motivations et définition d’un projet professionnel ou d’un projet de formation qui fait sens avec les aspirations et les valeurs du bénéficiaire. Le bilan de compétences s’impose comme l’un des piliers essentiels de la reconversion professionnelle tant il est utile pour se découvrir soi-même et pour ouvrir le champ des possibles afin d’atteindre son objectif dans sa nouvelle quête professionnelle. 

Découvrez avec Profession’L toutes les étapes pour réussir votre bilan de compétences

1. Avant l’introspection, choisir le bon moment pour faire son bilan de compétences

Faire un bilan de compétences est une démarche qui implique de s’accorder du temps et de s’investir pleinement afin de préparer son projet professionnel au mieux. Il convient alors d’éviter d’entamer un bilan de compétences si les événements s’enchaînent avec un rythme soutenu sur le plan personnel ou professionnel. Privilégiez un moment plus calme, quitte à poser des congés pour faire votre bilan de compétences. 

Par ailleurs, afin de bien préparer votre bilan de compétences, sachez que vous allez devoir vous questionner et réfléchir à ce qui vous pousse réellement à le réaliser. Vous allez chercher quelles sont vos motivations profondes et vos aspirations pour le futur. Pour les personnes en manque de confiance en elles, cette démarche peut s’avérer compliquée. En effet, votre consultant reviendra sur tout votre parcours, y compris vos difficultés ou vos échecs pour pouvoir cerner votre profil au mieux.



2. Trouver un bon organisme de formation pour réaliser le bilan de compétences

Sélectionnez plusieurs centres pour y effectuer votre bilan de compétences

Le bilan de compétences est un processus important qui requiert une bonne expertise pour le mettre convenablement en place. Pour vous assurer de choisir un centre de qualité qui travaille de façon professionnelle, nous vous conseillons de choisir un centre de bilan de compétences certifié Qualiopi : les seuls à être autorisés à proposer des bilans de compétences depuis le premier janvier 2022. Ces centres certifiés Qualiopi sont trouvables sur la liste publique des organismes de formation consultable en ligne.

Par ailleurs, saviez-vous que le bilan de compétences peut être financé par votre CPF (Compte Personnel de Formation) ? Financez une partie ou la totalité de votre bilan de compétences avec votre CPF, et ce, en fonction du solde qu’il vous reste. Pour assurer sa prise en charge par le CPF, la certification Qualiopi est obligatoire ! 

 

Choisissez un centre qui vous convient

Afin de suivre parfaitement le bilan de compétences, nous vous conseillons de trouver sur le site du CPF un centre proche de chez vous et qui convient à votre rythme de vie ou de travail. Vous pouvez ainsi choisir : 

  • de faire un bilan de compétences en centre ou à distance
  • des horaires d’ouverture flexibles qui conviennent à votre emploi du temps ;
  • une localisation proche de votre domicile ou de votre lieu de travail.

De plus, pour vous aider dans votre choix, nous vous conseillons de regarder les avis sur Internet ou de demander l’avis de personnes ayant déjà effectué un bilan de compétences. Sachez enfin que certains centres assurent aussi un suivi pendant quelques mois après la remise de votre synthèse personnelle : un plus dans l’accompagnement de la réalisation de votre projet professionnel !

 

3. Faire un entretien préalable pour valider son choix : la phase préliminaire du bilan de compétences

Afin de valider définitivement votre choix, nous vous conseillons de faire la demande d’un entretien préalable : un échange souvent gratuit et non engageant avec votre potentiel consultant. L’objectif de cette phase préliminaire est multiple. Il vous permet en effet : 

  • de voir si vous êtes à l’aise avec ce professionnel qui vous suivra tout au long du bilan de compétences ;
  • d’avoir des informations sur la démarche du centre de bilan de compétences, les méthodes mises en oeuvre et les conditions de financements du bilan de compétences ; 
  • de présenter vos objectifs, qui vous êtes, vos attentes et votre projet professionnel ; 
  • de déterminer le format du bilan de compétences qui sera le plus adapté à votre profil ;
  • de confirmer ou non votre engagement avec cet organisme de formation.

Cette étape est cruciale puisqu’elle permet de rassurer le salarié ou demandeur d’emploi et de cadrer la démarche du bilan de compétences. Assurez-vous donc que ce premier rendez-vous instaure une relation de confiance qui laissera facilement place à la discussion lors des rendez-vous à venir. Une fois votre organisme choisi et passé cet entretien préalable, vous allez devoir faire part de votre engagement matérialisé par un contrat signé avec l’organisme de formation. 



4. La phase d'investigation : identifier ses compétences et savoir-faire

La phase d’investigation est la plus importante et demande le plus d’investissement de votre part si vous souhaitez réussir votre bilan de compétences. Durant cette étape le formateur vous accompagnera lors d’entretien individuel soit pour vous aider à construire votre projet professionnel et vérifier sa faisabilité, soit pour réfléchir à d’autres champs d’actions et alternatives. Généralement les séances s’organisent sur plusieurs semaines, pour une durée de deux à trois heures par entretien et à raison de 5 à 8 séances. 

Dans un premier temps, il faudra pouvoir vous livrer à votre formateur pour retracer votre parcours professionnel, pour apprendre sur vous, sur votre vécu et pour comprendre les raisons de vos difficultés passées. Le but est d’arriver à comprendre vos besoins pour atteindre un épanouissement professionnel. 

Par ailleurs, afin de réussir votre bilan de compétences, nous vous conseillons aussi de bien suivre les exercices, travaux personnels et tests que votre formateur vous demandera d’effectuer : 

  • tests de personnalité, tests d’intérêt professionnel ou encore tests de rédaction ; 
  • jeux ou exercices pédagogiques pour définir vos besoins ;
  • travail individuel, comme une réflexion sur des points précis ou des recherches sur Internet. 

5. La conclusion du bilan de compétences

Lors de la dernière séance, votre formateur doit pouvoir vous présenter les résultats détaillés de la phase d’investigation de votre bilan de compétences. Il doit aussi vous fournir une synthèse personnelle recensant les moyens à utiliser ou les étapes à suivre pour vous lancer dans votre nouveau projet professionnel. Cette conclusion vous sera d’une grande aide pour concrétiser votre projet.



6. Passer à l’action après le bilan de compétences avec Profession’L

Vous êtes désormais armé pour préparer votre nouveau projet professionnel et vous détenez toutes les cartes en main : vous connaissez vos points forts, vos compétences techniques, vos softs-skills et votre coach vous a fourni votre synthèse personnelle reprenant les actions à mener pour réaliser votre projet. 

 

La phase de mise en place de son projet professionnel n’est pas une démarche à prendre à la légère et nécessite en prise d’informations ainsi qu’en temps de réflexion. En ce sens, nous vous invitons à vous entourer de professionnels pouvant vous guider. Pour cela, participez à nos salons professionnels et n’hésitez pas à questionner ceux qui ont déjà eu recours au bilan de compétences pour parfaire leur démarche de reconversion ! 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *