Portrait de reconversion réussie : Aurélie Hoffman
aurelie hoffman

Date

Découvrez Aurélie Hoffman, 43 ans, ex-entrepreneure pharmacienne, désormais pilote moto professionnelle, maman d’un petit garçon de 8 ans, interviewée par Cendrine Genty le 3 juin, de 12h30 à 13h30.

Ce p’tit bout de femme blonde d’1m56 pour 47kgs, Docteur en Pharmacie et Entrepreneure, passionnée de sports de combat, ceinture noire de taekwondo, d’équitation, et de vitesse, découvre l’année de ses 30 ans la moto avec son chéri. En 2021 elle se décide à passer son permis. Et s’attaque d’emblée aux grosses cylindrées habituellement projetées pour les hommes. En 2013, leur fils nait. Elle lui crée un espace jeux au sein de sa pharmacie et organise sa vie entre son entreprise et les we sur les pistes avec son mari et leur fils. 

 

« Le fait d’avoir eu un fils en 2013, ne m’a pas freinée. Paradoxalement, j’ai eu envie de faire de plus en plus de moto. Notre gamin, à trois semaines, je l’emmenais dans les paddocks, c’est aussi une école de la vie ! Ce n’est pas parce que tu es mère que tu es obligée de tout plaquer. Au contraire, on vit cette passion en famille. »

 

Ultra féminine et girly, Aurélie ne change rien à son style sur les pistes. Clichés, stéréotypes, manque de prise au sérieux, elle choisit de rester fidèle à elle-même et de s’imposer avec son style bien à elle ET ses chronos. 

 

Car la jeune femme et maman est une compétitrice dans l’âme. Et bien décidée à prouver qu’il ne faut surtout pas se fier aux apparences… et ça marche. Elle devient rapidement l’une des femmes incontournables des compétitions, compétitions mixtes comprises. 

 

Pourquoi a-t-elle choisi la moto : « C’est surement cliché comme réponse mais le sentiment de liberté, d’indépendance, l’adrénaline de la vitesse ! Je suis pilote avant tout et j’aime rouler et je souhaite qu’à l’avenir, on ne stigmatise pas la femme pilote. Nous avons la même passion, nous partageons les mêmes dangers que les hommes, nous avons le même respect entre nous, nous sommes à notre place sur la piste. Et je préfère rouler en championnats mixtes ».

 

Lors du Bol d’Argent, en 2017, Aurelie se crache violemment sur la piste :  60 mètres de glissade avec ma moto de 300 kg. Une partie de sa cuisse reste sur le bitume. Elle est hospitalisée cinq mois chez les grands brûlés, et affronte tentatives de greffes, curetages, et garde de ce jour là une importante cicatrice.

 

« C’est le genre d’accident qui peut te calmer, mais j’ai plutôt fait l’inverse. J’avais perdu ma maman peu de temps auparavant, tout ça m’a fait réfléchir sur la vie, sur mes envies.  

 

Résultat : j’ai vendu ma pharmacie et je suis remontée en selle. »

 

Découvrez Aurélie Hoffman, 43 ans, ex-entrepreneure pharmacienne, désormais pilote moto professionnelle, maman d’un petit garçon de 8 ans, interviewée par Cendrine Genty le 3 juin, de 12h30 à 13h30. 

Plus
d'articles