#3- Bénédicte Berthelot, équipe Profession'L

Bénédicte Berthelot fait partie de ces nombreuses femmes qui sont venues découvrir le salon Profession’L à Bordeaux. Comme beaucoup d’entre vous, elle a apprécié notre salon pour y avoir trouvé des réponses. Aujourd’hui, Bénédicte Berthelot fait partie de notre belle aventure, elle nous a rejoint  au poste de chargée de développement des partenariats sur la ville de Nantes, convaincue que l’initiative Profession’L permettra à d’autres femmes, comme elle, de trouver des réponses à une reconversion. Rencontre.

« Rejoindre l’équipe de l’association Profession’L, c’est rejoindre une dynamique positive pour accompagner les femmes dans leur évolution de carrière. Comme des milliers de femmes après la naissance de leurs enfants, ayant suivi un conjoint muté ou pour toutes autres raisons, j’ai déjà fait un bilan de compétences il y a quelques années et je suis à nouveau en réflexion après plusieurs années en tant que juriste d’entreprise.

Proposer une journée dédiée à la reconversion professionnelle des femmes et leur permettre de rencontrer  sur une seule et même journée des professionnels privés et publics des secteurs de la formation, du coaching, du recrutement ou de la création d’entreprise correspond à un besoin réel et bien identifié, notamment au vu des milliers de nouvelles arrivantes sur Nantes chaque année. J’ai habité à Bordeaux pendant quatre ans et c’est dans cette ville que j’ai découvert le salon Profession’L. C’est un moment privilégié d’échanges et de conseils tant sur le plan personnel que professionnel.  Pour la visiteuse en quête de réponses, le salon lui permet de belles rencontres dans les stands et des informations précieuses grâce aux conférences et aux workshops.

Nantes est une ville très active en matière de création d’entreprise et de formation, il est évident qu’un salon dédié aura toute sa place. Je travaille à construire les partenariats avec les acteurs locaux. Beaucoup sont intéressés pour être sur le salon comme les entreprises qui recrutent en voulant assurer la mixité de leur personnel, les écoles de formation qui proposent des cursus courts ou des VAE, les coachs ou encore les nombreux organismes aidant à la création d’entreprise. C’est passionnant de les approcher personnellement, c’est un formidable levier de rencontres. Je suis fière de participer à la belle cause de l’épanouissement professionnel des femmes qui ont tendance à manquer de confiance en elles malgré leurs excellentes compétences. Le salon du 12 octobre prochain devrait certainement trouver un écho favorable auprès des acteurs économiques et des femmes en reconversion. »

Bénédicte Berthelot sur Linkedin