Parcours de reconversion

Portrait de Sabrina :
du métier d'infirmière à la franchise Family Sphere

Bonjour Sabrina, peux-tu te présenter ?

Je suis Sabrina Capmas, bordelaise d’adoption depuis 20 ans maintenant.

Quel a été ton parcours ?

D’abord infirmière avec l’objectif de devenir infirmière puéricultrice, je me suis formée à plusieurs spécialités et je suis finalement restée en bloc opératoire, comme infirmière en salle de réveil, puis infirmière de bloc, puis instrumentiste.

Impossible de choisir une spécialité entre celles précitées mais mes compétences et ma hiérarchie de l’époque m’ont poussé à passer le concours d’entrée à l’école des cadres de santé. Je suis donc devenue manager de bloc avec ce fil rouge qui m’a toujours animé : la pédiatrie.

J’ai d’abord commencé par manager le bloc pédiatrique du Chu de Bordeaux, puis d’autres blocs qui avaient toujours un lien ou un projet à développer autour de la pédiatrie.

Pourquoi une reconversion ?

C’est simple, les blocs opératoires et notamment ceux que j’ai pu gérer, car ils font parti des plus gros blocs opératoires de la région bordelaise, sont des « minis » entreprises. J’adorais ce job ! En revanche, il me manquait toujours quelque chose que je ne savais décrire…

Je m’épanouissais dans la gestion, l’organisation, le recrutement, les relations humaines, le commercial. Souvent, j’étais le pilier de l’organisation, ce qui peut-être gratifiant lorsqu’on y pense. Moi, je ne le vivais pas comme cela…Il me manquais quelque chose…

Je suis une passionnée, et ce que je fais, je le fais à fond, c’est ainsi. Au boulot, je ne comptais plus mon temps, quitte à en oublier l’essentiel parfois. Et puis un jour, oublier l’essentiel m’a fait réfléchir : que me manquait-il pour m’épanouir pleinement et trouver mon équilibre ? Comment vivre comme je l’aime ? Comment me projeter ? C’est quoi l’essentiel dans la vie ?

Une petite pause m’a permis de trouver ce manque à l’épanouissement total de ma personne : le besoin de ne pas avoir de hiérarchie, le libre arbitre dans certaines situations ou projets, la joie de faire quelque chose pour moi, le plaisir de vivre comme je l’entends et de créer ; créer au quotidien par les projets, créer une entreprise à mon image, dynamique, bienveillante, novatrice et une sphère autour de l’enfant, mon fil rouge.

Je dirais que j’avais tout pour le faire depuis au moins 2 ans, mais la dernière clef du trousseau, celle qui m’a permis d’ouvrir la porte, c’était juste « la pause » de quelques mois ; à retourner aux sources, au fond de son être intérieur et de vivre la vie comme si chaque instant était le dernier.

Pourquoi une franchise ?

Issue de la santé avec mes valeurs propres d’entre aide, de partage, de communication, de connexion, difficile pour moi de monter une société sans faire perdurer toutes ces valeurs ! J’aime les gens, j’aime échanger et m’enrichir au quotient grâce aux relations humaines ! J’ai choisi la franchise Family Sphere pour ses valeurs, celles du prendre soin de l’enfant au quotidien comme je l’entends et parce que le réseau des franchisés est un vrai réseau de partage et d’entre aide et que le lien avec le franchiseur est un vrai lien de collaboration et de proximité. Être franchisé implique avant tout d’être entrepreneur, ensuite un bon « match » humain avec un franchiseur qui souhaite faire porter la valeur et le savoir faire de sa marque par quelqu’un qui s’y engage et qui s’y retrouve !

Un conseil à donner aux femmes en reconversion ?

« Croyez en vous, croyez en vos rêves, vos rêves sont tout simplement une réalité qui choisit le bon moment »

Mon guide de la vie, les quatre accords Toltèques de Don Miguel Ruiz

Une citation ?

« Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté »

Winston Churchill

© Webdesign et développement par Morgane Pichard

Je reste informé !Recevez les actualités des salons Profession'L.
Pré-Inscription Partenaire