Oriane Savouré Lucas

Reconversion de Oriane Savouré Lucas

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Dans la vie, j’ai les pieds sur terre, la tête dans les étoiles, et je suis une serial choisisseuse : je choisis tout ! Et j’ai une autre particularité : je me considère en CDD avec tout, dans ma vie. Cette posture ne provoque aucune inquiétude pour moi. A l’inverse, elle me permet de veiller à toujours m’assurer de la pertinence de mes engagements. Régulièrement, je m’interroge : j’arrête ou je continue ? qu’est-ce que je préserve et qu’est-ce que je veux changer ? Je ne prends rien pour acquis, et j’ai envie d’avancer avec envie plutôt qu’être menée par le bout de nez par mes peurs. De manière générale, j’aime les challenges et me lancer dans de nouveaux projets.

Peux-tu nous parler de ton parcours ?

Un parcours éclectique et cohérent, fait de plusieurs reconversions choisies et d’opportunités saisies. Un parcours guidé par l’envie et les projets, avant tout !

Après des études littéraires poussées (alors qu’il m’était vivement recommandé de choisir la voie royale de la section « S », en tant que très bonne élève), une spécialisation en anglais puis en management interculturel, j’ai acquis quinze années d’expérience en ressources humaines, communication interne et accompagnement au changement au sein de grandes entreprises à l’international, de PME et du secteur public.

Mon parcours s’est nourri d’expériences diverses et parfois loin des sentiers battus quand, par exemple, pour ma première expérience professionnelle, j’occupe durant deux ans un poste d’officier-instructeur en langues dans la Marine nationale.

Je deviens ensuite chef de projet à l’international dans le domaine du développement durable et de la responsabilité sociétale d’entreprise puis responsable communication Ressources Humaines au sein de grands groupes internationaux.

A 30 ans, je suis membre du comité de direction RH d’une filiale d’un grand groupe. Après plusieurs années en région parisienne, je choisis de quitter Paris pour la Province où je deviens DRH d’une PME puis chef de projet dans le domaine de l’accompagnement au changement.

Le fil rouge de mon parcours professionnel, c’est la gestion de projet, la communication, les relations humaines et l’accompagnement au changement des individus, des collectifs et des organisations.

Passionnée par les métiers de l’accompagnement et le développement personnel, j’ai choisi de me former au coaching en 2016, dans la continuité de mon parcours.

En 2018, je lance mon podcast hebdomadaire « Avez-Vous Choisi ? » dans lequel j’explore le vaste et intrigant territoire du choix, à travers un billet ou une conversation avec une personne que je trouve inspirante dans son rapport au choix. Je m’intéresse en effet à la somme des choix qui constitue l’histoire singulière des personnes que je rencontre et que j’accompagne.

Je crée ma société de coaching en septembre 2019 puis, en décembre, je deviens coach certifiée du programme intensif et exigeant de 10 mois “Optimize Coach”, créé par le coach américain Brian Johnson.

Pourquoi t'es-tu reconvertie ?

A chaque fois, par curiosité, par challenge, et avec l’intention d’aligner mes envies avec la période et les priorités de ma vie, à ce moment-là.

Dans ma dernière reconversion : l’envie profonde d’être coach et la modalité de l’entrepreneuriat pour me construire une vie sur mesure, à partir des envies de la femme que je suis aujourd’hui, plutôt que de continuer à m’adapter aux besoins et aux projets des autres.

Comment t'es-tu fais accompagner dans ta reconversion ? (coaching, reprise de formation ou autres)

Pour la dernière reconversion en date : puisqu’il s’agissait pour moi de passer le cap du salariat vers entrepreneuriat, j’ai ressenti le besoin d’un coaching et d’un accompagnement à la création d’entreprise. Et avant la phase de lancement en tant qu’entrepreneure, j’ai repris le chemin de la formation (que je n’ai jamais vraiment quitté ! J’aime apprendre et j’ai changé de nombreuses fois de métiers, ce qui a entraîné de nombreux apprentissages, l’acquisition et le transfert de nombreuses compétences).

Quels ont été tes déclics ?

Souvent, la juste combinaison d’opportunités, de rencontres et d’envies de nouveaux challenges. A chaque fois, il y a eu un moment où la puissance de l’envie a été plus forte que la peur du changement ! Dans ma dernière reconversion qui a été le grand saut dans l’entrepreneuriat, le déclic a été la prise de conscience que j’ai toujours été une entrepreneure dans chacun de mes projets – même lorsque j’étais salariée !

Le dernier gros déclic : le décès de mon grand-père, à l’été 2016. J’ai accueilli son dernier souffle. Voilà 10 minutes de ma vie qui ont changé ma vie. Rétrospectivement, ce moment de vie particulier a été le point de départ de ma nouvelle vie, celle que je me suis créée, point par point, sur mesure.

Peux-tu nous parler de ton nouveau job ?

Je suis coach entrepreneure et podcasteuse.

Dans mes accompagnements, j’ai à cœur d’inspirer et d’accompagner des personnes engagées et performantes mais souvent essoufflées par un rythme intense (notamment des cadres et des dirigeant.e.s). Je suis à leurs côtés pour révéler leurs singularités et leurs choix authentiques afin de se créer une vie sur mesure, moins étourdissante et plus épanouissante, et de développer leur impact dans leurs différentes sphères de vie et d’influence.

J’interviens auprès de personnes bloquées dans la réalisation d’un projet pour les accompagner à lever leurs freins et à relancer leur propre processus de créativité. J’ai à cœur de leur permettre de reprendre les rênes de leur existence pour se construire une vie adaptée à leurs envies, plutôt que de s’épuiser à tout faire entrer en force dans des journées qui débordent. Je les accompagne pour donner un nouveau souffle à leur quotidien, grâce à des choix réalisés en conscience, en accord avec leurs valeurs et leurs aspirations profondes.

Comment te sens-tu aujourd'hui ? Peux-tu dire que tu es épanouie professionnellement ?

Je suis très épanouie dans cette phase de démarrage et de mise en œuvre de mes idées. Je crois que je suis épanouie parce que je n’ai plus l’impression de vivre une vie en silo ; je n’ai plus l’impression de mobiliser telle ou telle partie de qui je suis, selon le contexte, selon la personne. Aujourd’hui, je peux exprimer qui je suis, authentiquement, dans mon activité que j’ai composée à partir de qui je suis et de ce que je veux vraiment.

Un conseil à donner aux femmes en reconversion ?

Mon conseil (qui ne parle que de moi et de mon expérience, forcément !) est d’être audacieuse et courageuse, sans être téméraire : oser passer de l’idée à l’action, d’oser tester cette idée qui nous tient à cœur tout en étant très au clair sur ce qu’on veut changer, ce qu’on veut absolument préserver et ce qu’on est prête à perdre. Pour cela, il me semble essentiel de se faire accompagner dans ses réflexions et son cheminement.

Plus globalement, il me semble essentiel de trouver son juste rythme, afin d’avancer ni trop vite, ni trop lentement, pour soi.

Une citation préférée ?

J’en ai deux ! « Saute et le filet apparaîtra. » de Julia Cameron et « La vie a beaucoup plus d’imagination que nous. » de François Truffaut

© Webdesign et développement par Morgane Pichard