anne malgouyat

Anne Malgouyat

Portrait de notre ambassadrice Profession'L

Portrait de Anne Malgouyat – Ingénieure d’études, coach professionnelle et formatrice – Fondatrice d’Impact & Vous

Je suis series-addict et psychopathe de l’orthographe ; j’ai 20 livres en cours sur ma table de chevet ; j’ai 2 chats et une fille ado merveilleuse ; je kiffe les gifs…

Et aussi, je suis coach professionnelle et je me suis donné pour mission d’aider les personnes en transition à ouvrir leur conscience à d’autres chemins possibles, et à oser choisir le leur en cohérence avec leurs besoins et leurs valeurs, pour leur permettre de se réaliser pleinement et de rayonner dans leur vie et pour le monde.

Et effectivement, des chemins possibles, j’en ai découvert et suivi plusieurs ! Faciles ou exigeants, escarpés ou aplanis, tortueux ou rectilignes, tous ont en commun une quête de sens. À chaque carrefour, j’ai été guidée par la volonté d’exercer une activité en lien avec mes valeurs fondamentales et de mener une vie en adéquation avec mes aspirations, quels que soient les inconforts et les peurs que ces remises en question ont pu engendrer.

Chemin de traverse :

Je commence tôt à choisir les itinéraires où l’on ne m’attend pas : jeune bachelière, je renonce à une poursuite d’études toute tracée pour débuter ma carrière professionnelle dans la restauration rapide. Simple équipière, devenue rapidement manager et responsable de la formation chez un gros franchisé, je vis une première expérience professionnelle trépidante, enrichissante, responsabilisante.

Première sortie de route… au sens propre :

Je m’épanouis professionnellement et personnellement pendant quelques années, jusqu’à ma première sortie de route… au sens propre : un grave accident m’immobilise pendant plusieurs mois et me permet de prendre du recul : est-ce vraiment ça, la vie que je veux ? Je prends conscience de ce qui me plaît vraiment : former les jeunes, leur donner confiance, les faire progresser, et de ce qui ne me convient plus : cette course effrénée à la performance, ces rythmes contraignants, cette pensée unique de la multinationale…

Virage vers l’enseignement et l’humain :

Rétablie, je fais le choix de quitter une carrière prometteuse et rémunératrice pour reprendre mes études avec un objectif : enseigner à l’université pour former les adultes de demain. En parallèle de mon cursus et pendant mon doctorat, je donne des cours particuliers, fais du tutorat et enseigne en licence. Mener mes étudiants vers la réussite est une grande source de joie. Pourtant, le doctorat me pèse : le travail de thèse est solitaire et si faire de la recherche satisfait mes aspirations intellectuelles, le monde des enseignants-chercheurs me semble trop loin du réel : au moment où je deviens maman, je ressens le besoin de m’ancrer dans l’opérationnel, de « mettre les mains dans le cambouis », d’être davantage sur le terrain.

Autoroute du service public :

Je décide d’intégrer les coulisses de l’enseignement supérieur et contribuer, de l’intérieur, à l’écosystème qui œuvre pour les étudiants. Ingénieure d’études chargée de l’administration et du pilotage, je suis nommée à la direction d’un service central important au sein d’une université. Je prends très à cœur cette mission de service public : j’accompagne mes équipes dans le changement, je mets en place des réformes exigeantes. Puis la direction fait appel à moi pour développer le Centre de Formation des Apprentis de l’université : là, tout est à imaginer, à créer, pour développer l’apprentissage dans les filières universitaires et créer des liens avec le monde socio-économique. C’est un superbe défi, je m’y engage corps et âme… et je m’y consume.

Deuxième sortie de route, en pleine conscience :

Habitée par mon engagement au service des étudiants et du CFA, j’enchaîne les heures pour faire face à l’ampleur de la tâche : le stress est omniprésent et envahit ma vie personnelle et familiale. D’autant que je suis aussi très impliquée dans le milieu associatif… Trop, c’est trop, je vais droit dans le mur. Et alors que je suis lancée en pleine course folle, que je roule à tombeau ouvert vers le burn-out, un besoin irrépressible de silence, de calme, de solitude me commande de m’extraire du monde. Sur un coup de tête, je pars faire une retraite dans un monastère bouddhiste, sans avoir jamais médité de ma vie, sans m’être jamais intéressée au bouddhisme… Cela se révèle être une véritable expérience initiatique pour moi. Parmi les moniales, je découvre la bienveillance vraie, sincère et joyeuse, la liberté qu’apporte le non-jugement. La méditation me rend ma capacité à être consciente de ce qui se passe en moi. J’ai une prise de conscience qui change ma vie, qui me sauve la vie : il y a d’autres chemins possibles que ceux qui m’ont amenée au bord de la rupture. Je peux choisir une autre voie que celle de la contrainte, de la violence, de l’impuissance, des non-choix : je peux choisir de m’écouter et de développer un alignement avec moi-même. Je peux choisir mon juste chemin, dans le respect de mes besoins et de mes valeurs.

Mon chemin choisi :

À mon retour, j’installe la méditation de pleine conscience dans mon quotidien et je commence à opérer ma transformation. Je veux redonner du sens à ma vie professionnelle, contribuer à un projet de société dans le respect des valeurs qui m’animent : bienveillance, engagement citoyen, autonomie, accomplissement de soi. Avec un bilan de compétences, où j’ai la chance d’être magnifiquement accompagnée, je retrouve ce qui, dans mon parcours, fait sens pour moi : accompagner les personnes pour les aider à atteindre leurs objectifs et leur permettre de se réaliser pleinement. C’est bien le fil rouge qui lie mes différentes expériences. Et c’est aussi la définition du nouveau métier auquel je me suis formée : celui de coach professionnel.

Ma nouvelle direction :

J’exerce aujourd’hui plusieurs activités complémentaires : en intraprenariat au sein du milieu universitaire auquel je reste très attachée, je développe des actions de coaching pour les personnels et les étudiants. En parallèle, avec l’agence que j’ai créée, Impact & Vous, j’accompagne des personnes en transition, pour qu’elles osent aller vers leur juste chemin, et je coache des dirigeant·e·s et des entrepreneur·e·s pour qu’ils accordent leur stratégie personnelle et collective avec leurs aspirations profondes.

Jour après jour, je m’attache à conjuguer mon cheminement intérieur avec ma passion de l’humain, ma vie familiale et mon désir profond de contribuer positivement aux changements dont notre monde a besoin.

Un conseil à donner aux femmes en reconversion ?

En fait, j’en ai deux !

D’abord, faites-vous accompagner ! Ne restez pas seule face à vous-même : l’aide d’un tiers professionnel vous permettra de faire le point sur vos aspirations, vos forces et vos contraintes. Bilan de compétences, coaching, psychothérapie… : choisissez la voie qui vous convient le mieux !

Ensuite, accordez-vous du temps. C’est essentiel. Offrez-vous ce cadeau pour vous reconnecter à vous-même. Prendre ce temps aujourd’hui vous permettra d’en gagner demain.

Une citation préférée ?

« Tout le chemin de la vie, c’est de passer de l’ignorance à la connaissance, de l’obscurité à la lumière, de l’inaccompli à l’accompli, de l’inconscience à la conscience, de la peur à l’amour. » Frédéric Lenoir.

© Webdesign et développement par Morgane Pichard