chloe

Chloé Blanchy

Une happy ambassadrice Profession'L reconvertie !

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Chloé Blanchy, je suis Médiateur Civil & Familial installée en cabinet Libéral à Bordeaux. J’ai une quarantaine d’années, je suis mariée et maman de deux garçons maintenant adolescents et nous sommes animés par la passion des voyages.

Peux-tu nous parler de ton parcours ?

Après un (long!!) parcours universitaire en Sciences-Sociales et en Communication, j’ai été un peu « touche à tout » à l’Université, entre recherches sur la délinquance des mineurs, la violence en milieu scolaire, un peu de sociologie de la mode…

J’ai par la suite, eu mes enfants et j’ai décidé de changer de milieu. J’ai travaillé dans une maison de Ventes aux Enchères, milieu passionnant et très panaché. J’ai toujours aimé apprendre (je me suis formée à la gemmologie), aller à la rencontre de gens très différents, essayer de m’adapter au maximum.

Après quelques années, mon caractère emphatique et mon besoin d’être dans l’accompagnement et la compréhension des personnes en difficultés a repris le dessus et je suis naturellement retournée au social.

Pourquoi t’es-tu reconvertie ?

J’ai exercé la médiation dans différents domaines au sein de structures privées comme publiques pendant plusieurs années. J’ai commencé à tourner un peu en rond, je trouvais que je recevais les gens en mode « automatique », appliquant des techniques de communication de façon un peu superficielle : tout ce que je déteste ! J’ai commencé à réfléchir au changement, à une forme d’évolution…

Il y a trois ans, j’ai donc décidé de faire un bilan de mes compétences afin de vérifier si j’étais bien à ma place dans ma pratique professionnelle. J’ai été (très bien) guidée et ai très vite eu envie d’un nouveau challenge intellectuel, d’être dans une pratique pluridisciplinaire plus enrichissante, plus approfondie autour des problématiques concernant la famille, du conflit, de la rupture. Je suis donc retournée à l’Université Bordeaux Montesquieu pendant plus de deux ans afin de me former à la Médiation Familiale et de préparer le Diplôme d’Etat. J’y ai suivi des cours en psychologie, de droit et de communication entre autres, j’ai fait un long stage professionnel… J’ai obtenu mon Diplôme et j’ai décidé de m’installer en libéral et d’ouvrir mon cabinet dans le centre de Bordeaux.

Quels ont été tes déclics ?

Notre société évolue, les problématiques autour de la famille sont en perpétuelles mutations. Cela m’interroge et mon besoin d’être dans l’accompagnement des personnes en conflit, dans des problématiques personnelles, souvent difficiles autour des enfants par exemple me tenais à cœur. Une envie de m’installer en Libéral, de communiquer autour de mon métier de Médiateur qui me tiens tant à cœur, d’en faire la promotion, de ses valeurs, de sa plue value pour les personnes en conflit.

Ce qui me passionne chaque jour dans mon métier, c’est d’avoir affaire à des personnes d’horizons sociaux très différents et de pouvoir leur consacrer du temps. On accompagne les personnes à chaque fois sur des sujets qui sont extrêmement importantes pour eux puisque cela concerne à la fois leur intimité familiale, de couple, leurs enfants, leurs fratries… des problématiques très personnelles. La famille est essentielle pour la plupart d’entre nous et c’est ce qui me tient le plus à cœur.

Je pense qu’une des meilleures façons pour accompagner quelqu’un dans la résolution du conflit est de lui donner une responsabilité et de lui faire savoir que vous lui faites confiance : les modes alternatifs de résolutions du conflit comme la Médiation ont de beaux jours devant eux :  je suis optimiste !

Aujourd’hui tu es Médiateur Civil & Familial, peux-tu nous en parler ?

J’accompagne les personnes en conflit. Je suis un tiers indépendant, neutre et impartial. Qu’il s’agisse d’un conflit interpersonnel concernant la vie de tous les jours (entre voisins, propriétaires et locataires…), ou un conflit familial au moment d’un divorce par exemple, d’une séparation, autour de la garde des enfants, une succession conflictuelle, une rupture de communication avec un de ses enfants, des incompréhensions, etc..

La Médiation est un mode alternatif de résolution du conflit à part entière: ses domaines de compétences et d’intervention sont de plus en plus nombreux tant en conventionnel qu’en judiciaire.

J’accompagne souvent les personnes à organiser leur séparation en cours ou en dehors de la procédure judiciaire. Mon accompagnement est complémentaire à celui des professionnels des champs de la santé, du judiciaire et du social.

« Si vous voulez que la vie vous sourie,
apportez-lui votre bonne humeur. »

L’approche pluridisciplinaire et le dispositif positif de la Médiation Familiale est une aide précieuse pour restaurer le dialogue entre les personnes en conflit, la qualité de leur relation et les accompagner à élaborer une organisation efficace et pérenne pour un avenir plus serein.

En permettant à chacun de s’exprimer et d’être entendu, je les accompagne, en tant que tiers traducteur, à porter de nouveaux regards les uns sur les autres et la situation afin de renouer une communication plus apaisée et constructive.

Une chose est certaine : je suis heureuse d’avoir repris mes études à 40 ans, persévéré dans ma discipline, d’avoir approfondi   ma posture bienveillante de tiers passeur de parole et de m’être ouverte à d’autres pratiques professionnelles. Je suis fière d’avoir osé tenter le pari de m’installer en Libéral, de m’enrichir chaque jour en accompagnant les personnes à résoudre leur conflit dans la perspective de mieux vivre. C’est très positif !

Un conseil à donner aux femmes en reconversion ?

Oser : Communiquer, demander des conseils, de l’aide, ne pas rester seule, avoir confiance en soi et en les autres. Partager ses domaines de compétences au maximum. Pour ma reconversion, j’ai beaucoup « réseauté », sollicité les professionnels de la Médiation et toutes celles susceptibles de travailler avec moi, de m’accompagner ou de me conseiller dans mon projet. On a toujours besoin des autres.

Sourire beaucoup aussi…

Une citation préférée ?

1) QUI DONNE RECOIT.

2) Je citerai Boris Vian qui dans L’écume des jours nous dit : « Ce qui m’intéresse, ce n’est pas le bonheur de tous les hommes, c’est celui de chacun ». Car oui, mon travail de Médiateur c’est un peu cela… faire au mieux, pas à pas, avec chacun, chaque jour…!

3) Et pour cela, je citerai aussi Spinoza : « Si vous voulez que la vie vous sourie, apportez-lui votre bonne humeur. » : un peu léger mais tellement vrai!

© Webdesign et développement par Morgane Pichard

Je reste informé !Recevez les actualités des salons Profession'L.
Pré-Inscription Partenaire