#27 Irène Breuil, Vice-présidente de la CCI Lyon métropole Saint-Etienne Roanne

irene breuil professionL

Irène BREUIL

Dirigeante Kodev, Vice-Présidente de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne & Présidente FCE Saint-Etienne

 

Mon histoire :

1988 / 2004 :  15 ans passés dans l’industrie lourde (forge & mécanique) soit en Direction Générale soit pour mon propre compte.

2006 après un licenciement douloureux je pars à la recherche d’une cible entreprise à racheter avec un outil de production (pas industrie lourde – cycle trop long – trop d’investissement)

Peu importe le secteur – mon business model était 50% fabrication – 50% distribution

Recherche difficile cible non trouvée je créé en 2006 IBRESENS société de distribution de cosmétiques bio  

2009 rachat de kodev société créée en 1977 fabriquant de linge & accessoires pour le spa et hôtel en éponge bouclette extensible. La boucle est bouclée – MADE IN France – tout ce que j’aime partie commerce & fabrication avec une vraie synergie…

En 2009 la crise – la croissance d’IBRESENS ralentit fortement…. Réflexion encours concernant la vente en ligne…. le numérique

2012 : opportunité de racheter un site de vente en ligne de produits cosmétique bio & naturel.. Ca tombe bien je ne voulais plus créer, et voulais mettre en pieds dans le numérique.

C’était assez risqué à l’époque puisque même quelques spécialistes m’ont dit « mais on ne peut pas racheter un site internet » 

Mars 2013 l’opération est faite…puis la descente aux enfers. Je perds mes reflex de chef d’entreprise, les leviers ne sont plus les mêmes, les mécaniques sont différentes. Nous perdons 25% de notre CA en 6 mois…. Bref contrairement à ce que l’on peut penser on ne s’improvise pas vendeurs sur le net.

Retrouvez Irène Breuil sur la table ronde « Réseaux et ambition : le duo gagnant »
vendredi 21 septembre de 10h15 à 12h au Salon Profession’L de Lyon

Je comprends vite la leçon : recrutement de spécialistes (encore fallait-il les trouver..)  même dans les écoles les cursus n’étaient pas abouti.. Les prestataires nous vendaient ce qu’ils voulaient nous étions tellement démunis (ma génération…)

2018 – 5 ans après  nous avons redressé la barre augmentée le CA de 40% fait monter les équipes en compétences…

Et avons le sentiment de compter chez les « purplayers »  de notre domaine d’activité – nous faisons partie des 10 plus gros site en ligne dans notre secteur d’activité (pour ne pas dire dans les 5 premiers..)

Ceci nous donne une longueur d’avance pour anticiper et transférer les compétences pour engager la  transition numérique chez KODEV société vieillissante, qui entre temps elle aussi souffert des changements de mode de commercialisation. Perte de CA 25% en 3 ans, les grossistes disparaissent au profit du direct… Nous sommes en retard..

KODEV – Nous décidons en 2016 de changer complétement le Business Model en allant chercher le client direct (SPA , HOTEL, MEDICAL,….) via le numérique entre autre. Il nous faut aussi en parallèle gérer la conduite du changement : des couturières, des webmarketeurs, des data analysts, doivent apprendre à travailler ensemble, parler le même langage, se comprendre….

Nous démarrons  la transformation numérique de KODEV et travaillons actuellement en mode projet pour créer une plateforme e. Commerce multilingue B to B avec un outil de visualisation 3D pour valoriser le sur-mesure. L’idée est de visualiser et équiper n’importe qu’elle cabine de SPA – chambre d’hôtel – pour que nos clients pro puissent se projeter.

Nous commençons par le site vitrine de KODEV en 2017, monter en compétence des équipes (formation…) pour 1er semestre 2019  être opérationnel sur KODEV

Entre temps en 2014 rachat d’une société qui fabrique en France des tongs & des mules jetables pour le SPA& HOTELS – société que nous allons faire absorber par KODEV en fin d’année et qui va rejoindre la plateforme numérique de KODEV pour offrir un catalogue produits encore plus riche.

La France se positionne au 17eme rang européen des nations numérisées seulement, nous devons inverser la tendance….

Le contexte économique pousse aux remises en questions : des menaces faisons en  des opportunités.

Les entreprises doivent réagir, intégrer le numérique dans leur organisation au risque de voir leur activité diminuer, voire disparaitre au profit d’acteurs plus rapides et plus souples.

 

En voir plus :

www.sens-nature.com

www.kodev.fr

www.spa-tong.fr

www.ibresens.fr

 

C’est SENS NATURE  qui nous a permis d’engager notre transition numérique et de mettre en place notre nouvelle stratégie digitale pour 2018/2019

Nous devenons visible pour le monde entier..

Nouveau positionnement en B to B & B to C

Revoir la façon de vendre – nouveau modèle de commercialisation

Renforcer l’idée du made in France – notion de qualité, de sur-mesure…

Travailler nos éléments différenciant (concurrence ..)

Christine Tresca, témoignage d’une reconversion réussie

Christine Tresca

Témoignage d’une reconversion réussie

« Il n’y a d’homme plus complet que celui qui a beaucoup voyagé, qui a changé vingt fois la forme de sa pensée et de sa vie ». J’aime beaucoup cette citation d’Alfonse de Lamartine, car elle me caractérise aussi bien sur le fond que sur la forme.

Ma vie professionnelle a été un riche voyage où les hommes et les femmes ont été au cœur de mes missions : J’ai débuté dans le secteur du travail temporaire en tant que chargée de recrutement, j’ai ensuite intégré le service des ressources humaines dans une société de transports, puis par le hasard d’une rencontre, je suis rentrée au service de l’Association des diplômés emlyon business school.

21 années à animer, créer, organiser des événements de relations publiques de toutes tailles, plus de 600 à mon actif ; et des heures de conseil réseau et d’accompagnement de projets variés auprès des étudiants, des diplômés et des partenaires de cette école.

2017, j’ai décidé d’en partir avec l’envie profonde de m’impliquer dans un nouveau projet qui relie mon diplôme en management des RH obtenu en 2015 et les évolutions des pratiques managériales : la Qualité de vie au travail mais le marché n’étant pas suffisamment mature et je n’ai pas trouvé d’opportunités !

Retrouvez Christine Tresca et 3 autres témoignages de reconversions réussies
vendredi 21 septembre au Salon Profession’L (Lyon) de 12h à 13h

Chemin faisant, lors d’un échange réseau en mars 2018 avec Charlotte Gaillard, celle-ci me tend une perche : « La nouvelle réforme du baccalauréat prévoit un Grand Oral en 2021, il faut réfléchir à développer une offre sur les 3 années lycée pour accompagner l’aisance à l’oral des lycéens ? ».
72 heures plus tard, nous nous lancions dans le programme « Shake you » de Waoup, afin d’étoffer notre posture entrepreneuriale et d’éprouver notre projet. Le Rectorat de Lyon nous accorde sa confiance pour tester notre pédagogie ; nous travaillons avec une ingénieure pédagogique et d’autres experts…

Septembre 2018, nous franchissons le pas en créant « Prodis-je », Association d’intérêt général en faveur de l’éducation. Nous avons à cœur que notre offre soit gratuite pour les lycées, les élèves et les parents afin que l’ancrage de l’aisance à l’orale soit au service de tous.

Personnellement et pour compléter mon parcours, je suis mariée à un entrepreneur en bâtiment et mère de 2 garçons de 17 et 14 ans.
Passionnée par les rencontres et les voyages, je suis partie en couple et en famille à deux reprises sur les routes du monde, en 1996 sac à dos, puis en 2011/2012 pour transmettre à nos enfants des valeurs humaines et environnementales.

Christine TRESCA
06.77.55.82.81
tresca.christine@gmail.com