#13 Myriam La Selve, Mumpreneure / Slasheuse

Myriam La Selve – « Mumpreneure / Slasheuse» –
Fondatrice de Zú www.zu-leguide.com  et Responsable marketing communication chez Lokizi

Myriam possède une énergie débordante et adore les challenges.

Alors qu’elle devient maman et après une belle carrière en France et à l’étranger elle est devenue « Mumpreneure / Slasheuse».
« J’avais le désir de créer ma boîte mais je ne suis me suis pas réveillée un matin en me disant que je vais être slasheuse. J’ai besoin de challenges et de renouveau, la vie m’en a donné l’opportunité et aujourd’hui c’est devenu une évidence. »

 

« Je ne pourrais plus être mono-activité, j’ai trouvé mon équilibre ! »

 

Mais qu’est-ce qu’un slasher ?

C’est une personne qui cumule plusieurs activités professionnelles voire plusieurs statuts. Certes, ce n’est pas une nouveauté, mais cette tendance se renforce depuis quelques années. Aujourd’hui, plus de 16% des actifs jonglent entre au moins 2 métiers, soit plus de 4 millions de personnes. D’après une étude publiée en 2015, 64% des slashers assurent qu’ils le sont devenus par choix.

Myriam incarne le concept, elle partage son temps a-entre 4 activités : « 4 journées en 1 ».

  • Entrepreneure-éditrice du guide Zú – Le guide de Bordeaux 100% kids friendly : « En 2015, à 37 ans, je tombe enceinte et par la force des choses fait un break et prends un certain recul sur le monde de la grande distrib’ (ndrl : elle était Responsable Marketing chez Cdiscount), mes priorités changent et en parallèle je cherche des lieux pour retrouver mes nouvelles copines/jeunes mamans. C’est plutôt compliqué de trouver des adresses où l’on nous accueille à bras ouverts avec 3 poussettes… L’idée de les répertorier et d’en faire un guide mûri progressivement, je quitte mon CDI et 9 mois plus tard j’accouche de mon 2èmebébé : Zú le guide ! ».
  • Salariée chez Lokizi, une entreprise spécialisée dans la location meublée longue durée : « Aller au bureau et exercer mon métier de marketeuse et communicante participe à mon équilibre, j’y retrouve mes collègues, ma mission me passionne et cela m’apporte une certaine sécurité notamment financière. ».
  • Maman : « C’est un vrai métier. Ce qui est sympa avec Zú, je passe du temps en famille tout en cultivant mon talent de dénicheuse de bons plans que je partage dans mon guide ».
  • Et cerise sur la gâteau, Myriam gère son patrimoine immobilier et s’occupe de location de ses appartements : « J’ai appris ça en observant mes parents. ».

Elle le reconnaît volontiers : « Ce n’est pas toujours facile, souvent épuisant et nécessite d’être en forme et super bien organisée. ». Mais elle déclare aussi : « je ne pourrais plus être mono-activité, j’ai trouvé mon équilibre ! ».

 

A l’occasion de la 6ème édition du Salon Profession’L de Bordeaux qui aura lieu dans les Salons de l’Hôtel de Ville, Myriam témoignera et nous donnera ses recettes pour ne pas devenir slasher qu’à moitié.

 

« Le Salon Profession’L répond à un vrai enjeu qui concerne de nombreuses femmes à un moment ou un autre de leur carrière. Beaucoup cherchent à apporter du sens à leur vie professionnelle et à exercer une activité qui les passionne. Partager mon expérience est pour moi l’occasion de démontrer qu’il est possible de conjuguer passion et vie professionnelle. Et que lorsque, comme moi, on se lasse rapidement, ce mode de travail permet d’éviter de tomber dans la monotonie. »

 

Découvrez d’autres portraits de femmes en cliquant ici

 

Recommended Posts